Accueil Respect des droits des Femmes et des Filles

Sécurité en ligne : Enjeu pour mon activisme online

29 septembre 2020


     Cher Blog!  Je te présente toutes mes excuses pour mon silence depuis  près de deux mois.
 Chers lecteurs, mon silence était pour une bonne raison. On dit souvent qu'avant de se lancer dans la préparation d'une délicieuse  sauce, il est préférable de préparer tous les ingrédients avant de s'y lancer. L'adage dit aussi qui va loin, ménage sa monture. J'avais oublié ce sel qui est très important que je suis allée chercher (Me perfectionner). Je viens partager ce que j'ai pu surmonter par mon estime.

Activiste Online
Activiste Online

       Activiste online je le suis.  Depuis 4 ans je vivais dans une insécurité en ligne. J'avais une crainte.  Peur que  le passé ne me rattrape. J'ai pu surmonter ma peur  et je sais désormais  me protéger pour me sentir plus ou moins  en sécurité en  ligne. 

          J’ai envoyé une photo nue  de moi à un cyberharceur. 


      Vous allez sûrement me juger, mais je suis arrivée à surmonter les préjugés.  En brisant le silence, je pourrai permettre à plusieurs  jeunes filles de forger une estime de soi pour re face à un cyberharceur. Aujourd'hui je n'ai plus peur qu'une photo nue de moi apparaisse. Vivement que quelqu'un le fasse. Je vais m'en réjouir....

 

Reflexion
Reflexion

Influencée par un cyber harceleur. 


      Laissez-moi vous donner un aperçu sur le cyber harcèlement. Influencer, insulter, usurper une 'identité, proférer des menaces, envoyer, publier des photos, vidéos à caractère pornographique répété sans consentement  pour intimider une personne en ligne est du cyber harcèlement. Peut être punis par la loi. 

Il y a 4ans, l’internet ne me servait qu’à faire de recherche. J'avais un compte Facebook, qui  ne me servait qu’à partager des photos, à commenter des publications des autres. Je n'utilisais pas les réseaux sociaux pour drainer des débats, des discussions, pour sensibiliser.

Je recevais et acceptais des invitations du monde entier.  Selon les statistiques de l'UIT, 53,6% de la population mondiale utilise internet soit 4,1milllards de personnes à ce jour. Donc pas étonnant d'en recevoir même  des indiens.

      Avant d'accepter une invitation,  je ne prenais pas le soin de voir qui est derrière ce profil. Il publie quoi ? Il fait quoi?
   Pour moi Facebook c'était pour faire des connaissances. J'ai commencé par recevoir  des photos à caractère pornographique par une bande d’individu, africains comme européen. J'ai à plusieurs reprises ignorées les messages. J'en recevais tout le temps. Je les bloquais et les retirais de ma liste d'amis.

      Un jour, j'ai reçu l'invitation d'un homme avec une belle photo de profil. Il m'a écrit avec courtoisie. J'ai pris le soin de répondre. Il était très sympa et avait le sens de l'encouragement.  Nous échangions donc pendant des jours. Très vite je lui ai fait confiance.  Il disait être béninois et vivait en côte d'Ivoire. On discutait de tout et de rien.  J’ai eu la maladresse  d'envoyer une photo à moitié  nue de moi. Je l’avais prise entre-temps dans mon téléphone.  Sur cette photo je laissais apparaître mon visage. J'ai immédiatement supprimé, mais il l'avait reçu. Il m'en a demandé une autre sans les dessous. 

   J'ai refusé !

 Les menaces ont donc commencé. Si je ne lui envoyais pas une photo toute nue de moi, il allait publier celle qu'il avait. Je suis redescendu sur terre. Ce gentil monsieur a dévoilé sa vraie face.

J'avais peur. Je flippais. J'étais anéantie. Si j'en parlais on m'aurait accusé d'avoir exposé ma vie, mon intimité sans m'écouter.  En globe traité de pervers. S'il publiait les photos. Je ferai face à un scandale. Ma famille m'aurait proprement  mise à la barre.  Mon activisme aurait pris un coup. 

En tant que modèle, je ne peux faire cela.  Enfin, l'idée que je me forgeais. J'avais peur.... J'ai donc supprimé nos messages de mon côté. Je l'ai bloqué et retiré de ma liste d'amis. J'avais peur que ce dernier ne refasse surface avec un autre compte.  J'ai donc vécu dans la peur. 

    Je l'ai surmonté 


   Ma peur je l'ai trimbalé jusqu'à la formation en cyber harcèlement organisé par Plan International Benin. J’ai appris que j'ai la possibilité de signaler des contenus des harceleurs. Quand quelqu'un publie une photo de nous sans notre consentement, on pourrait signaler, porter plainte pour avoir justice.

     Pendant 4ans je pouvais mieux impacter. Je pouvais défendre ma cause sans peur, sans crainte en ligne. Je pouvais partager ma voix. 

    Aujourd'hui, je n'ai plus peur, si ce dernier balance cette photo, je sais à quoi m'en tenir. 

Un exercice avant d'envoyer une photo nue. 


   IL nous arrive d'envoyer des photos nues de nous à nos conjoints.
Oui c'est bien de partager des moments intenses même en étant à distance, C'est ce à quoi en partie l'Internet sert.

Mais faisons toujours cet exercice avec ce questionnaire.

  •  Ce dernier, c'est pour la vie? 
  •  Il peut arriver que nous nous séparions? 
  • Que va-t-il faire de ses photos ? 
  • Ses amis ont-ils accès à sa galerie, il peut perdre son téléphone ou peut être moi? 
  • La photo est susceptible de fuiter? 
  • Je peux me  retrouver sur la toile? 
  • On peut me faire des menaces avec photo de moi?
  • Je peux signaler le compte mais est ce que la photo disparaîtra de la galerie de ceux qui reçoivent les photos ? 

 Si c'est un oui et non à la dernière  question …..

Alors on s'abstient.   Tout ce que nous publions est indélébile et reste  public.
Photo JFAD pic by Felicien...
Photo JFAD pic by Felicien...


   Pour me sentir en sécurité en ligne ... 


 je visite toujours le profil de ceux qui m'envoie des invitations avant d'accepter 

  1.  Quand je reçois une invitation d'un inconnu avec " salut bb", "salut ma belle", je marque un silence absolu 
  2.  Sous insistance avec les insultes, je lui envoie une pouce j'aime. Je  le bloque. Je le retire de ma liste d'ami 
  3.  Mon téléphone, mon code de sécurité est personnel et je ne le donne à personne (si quelqu'un a accès à mon téléphone, je rends secret ce qui m'a été confié en secret 
  4. J'ai renforcé les codes de sécurité avec chiffres, lettres, des points, des virgules. 
  5.  Je reçois immédiatement des notifications Gmail quand  quelqu'un tente de se connecter à mon compte 
  6.  J’utilise Google alerte pour voir si rien mon nom a été mentionné quelque part . 
  7.  J'évite de faire des commentaires et publication  portant atteinte à la sensibilité d'une tiers 
  8.  Je ne clique pas sur des liens sans description. 
  9.  Je partage mes opinions en toute courtoisie 
  10.  Je cherche à comprendre le code du numérique pour ne pas tomber dans les mains de loi 
  11. Surtout je parle quand je sens que ca ne va pas 

Securité en ligne
Securité en ligne

    En tant que personne, fille  qui impacte, qui draine des débats, qui s'exprime librement, qui lance des mouvements, des plaidoyers digital, en tout activiste online. Il est important de se sentir en securité en ligne et d'avoir des comportements sains. 
    Tout ceci ne garantit pas exclusivement la sécurité. Il y a des personnes qui ne partageront jamais les mêmes opinions que nous. Ils nous prendrons comme cible. Ils vont chercher à faire une masse d'humiliation. Ils iront fouiller dans notre passé pour dénicher une coquille. Ils viendront en masse en Inbox, sur nos comptes  nous insulter. . Ayons toujours le premier réflexe. Parler. Dénoncer. 

Mon plaidoyer. 

Nous sommes des filles ambitieuses, pleines d'avenir. 

Nous sommes des modèles. Nous allons à la recherche d'information pour les filles dans nos communautés qui n'ont pas accès au numérique. 
Nous impactons plus en ligne. Nous libérons plus nos voix en lignes. 
Nous allons nous protéger, mais nous ne pouvons rien si les lois n'existent pas pour nous( filles) protéger. 
Nous ne sommes pas en sécurité dans nos rues, nos maisons. Nous sommes violés, battues, privées d'éducation. 
Aidez-nous à nous sentir en sécurité au moins en ligne. 
Aider nous à balancer nos cyberharceurs en renforçant et en vulgarisant le code du numérique. 
Renforcer la loi du numérique, surtout en faveur de nous fille qui sommes la cible première des cyberharceurs. 
Permettre à chaque fille au Bénin d'avoir accès à internet et a des plateformes où elles se sentent en sécurité. 

     Je reviens très bientôt cher blog! Chers lecteurs! Je vous serai desormais 

Commenter et partager pour mettre fin à cette insécurité que subissent particulièrement les filles. 

Abonnez-vous!!! 

Je vous aime….!  


 

 

Partager :